Next Year = Hong Kong

L’année prochaine je serai en Asie et plus particulièrement à Hong Kong.

Je vous avais déjà parlé dans un post précédent que je pouvais faire ma dernière année d’école d’ingénieur à Hong Kong ou Chicago. J’ai décidé début Mai de partir pour Hong Kong à City University.

Donc l’année prochaine, avec 9 de mes compatriotes, je serai dans la Région Administrative Spéciale qu’est Hong Kong. Une aventure qui s’annonce culturellement intéressante.

Master Multimedia & Technologie de l’Information qui nous permettra de travailler sur de nombreux sujets touchant de temps à autre au web (souvent).

Etant donné que le nombre d’heure de cours est beaucoup moins important qu’en école d’ingénieur (normal, c’est une université), j’aurai un peu plus de temps pour bloguer et rattraper le temps perdu suite à mon emploi du temps ultra chargé entre Cours, Junior-Entreprise et vie etudiante… de ces deux dernières années.

J’ai donc pas mal de projets en cours et je vais profiter des semaines qui viennent pour les mettre en place, en commençant par une refonte graphique sur le blog et sur Vlogee.  Et quelques autres projets qui j’espère aboutiront (à être trop gourmand… on arrive jamais à trouver le temps).

En gros, fini les billets une fois par mois et dès fin Aout, retrouvez les premières photos de Hong Kong sur mon blog de voyage : AntoineVoyage.com

Photo : Stock in Customs

Afficher la galerie Ajoutée le 8 novembre 2008
par

Spotify Social, Spotiy Local, Spotify Connecté

La start-up suédoise à l’origine de Spotify vient d’annoncer une nouvelle version de son logiciel d’écoute de musique en streaming.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Spotify : c’est un logiciel d’écoute de musique en streaming. En gros, un concurrent de Deezer mais avec un software très léger et surtout très rapide qui vous permet d’écouter gratuitement tout un catalogue de musique de plusieurs millions de titres.
Une version premium à 10€ par mois vous permet d’éviter les pubs et de profiter de Spotify sur votre mobile tandis qu’une version Day vous permet de couper la pub pendant une journée.

La nouvelle version de Spotify, qui devrait arriver dans les jours qui viennent, annonce une bonne pléthore de nouvelles fonctionnalités plutot géniales.

  • Spotify Social : connexion à Facebook à l’intérieur de Spotify, partage de playlists, de titres avec vos amis. Partage sur Facebook et Twitter en un clic. Envoie de musique avec une inbox interne.
  • Spotify Local : vous pouvez ajouter tous vos titres. Oui en gros, Spotify devient une sorte d’Itunes mais vous permettant d’écouter des musiques parmi plusieurs millions ! Vous pouvez les intégrer dans vos playlists et les synchroniser avec vos mobiles (si vous posséder un pass Premium). Spotify peut aussi renommer automatiquement vos fichiers musicaux incomplets et trouver les titres équivalents afin de partager votre playlist avec vos amis.
  • Spotify Connecté : lecture hors ligne des playlists et partage des playlists et de n’importe quel morceau sur votre mobile iPhone/Android.

Cette nouvelle version et plus particulièrement sa fibre sociale et locale vont vraiment donner un coup de boost à Spotify qui mérite vraiment d’être testé pour ceux qui ne l’aurait pas fait. Quand aux autres, ils se jèteront, comme moi, sur la partie sociale et l’intégration à Facebook pour le partage de musique.

D’ailleurs, parmi toutes ces nouveautés, vous serez très certainement heureux d’apprendre que Spotify cherchera automatiquement un titre de remplacement lorsqu’un morceau n’est pas accessible dans votre pays. Ce qui arrive plutôt fréquemment.

Spotify devient un concurrent de plus en plus rude pour Deezer, le petit français. L’avantage de se dernier est de permettre l’écoute quelque soit l’endroit, sans même avoir besoin d’installation et, pour le moment, l’absence de publicité audio à foison, ce qui pèche un peu chez Spotify pour ceux qui n’ont pas l’oreille habituée.

Une agence immobilière sur votre mobile

Si vous possédez, vous aussi, un iPhone, Nokia (plateforme S60) ou un AndroidPhone, vous pouvez avoir votre agence immobilière sur votre smartphone.

En effet, Logic-Immo, le deuxième site d’immobilier français propose dès à présent ses services sur smartphone. Souhaitant toucher un public large, le site a lancé une application pour les 3 plus grosses plateformes d’applications mobiles. Vous pouvez donc retrouver l’application Logic-Immo sur l’AppStore, l’AndroidMarket et aussi Ovi.

Si vous n’avez pas un de ces téléphones, vous pouvez toujours vous rendre sur le site mobile de l’agence en ligne sur logic-immo.com

Les applications quand à elles sont totalement gratuites, pour plus d’infos : logic-immo.com/mobile

J’ai pu tester personnellement l’application Android sur mon HTC Hero, la version 1.0 pour être précis (l’iPhone proposant la version 2.0). Celle-ci permet très simplement d’effectuer une recherche de bien. On rentre les informations sur le bien immobilier en question :

  • achat/location
  • maison/appartement…
  • nombre de pièces
  • le lieu
  • la surface
  • le prix minimum et maximum
  • etc.

L’application se connecte au site et ressort les résultats les plus pertinents que l’on peut sauvegarder pour revenir dessus. On peut aussi partager ses favoris avec ses amis via sms, twitter, facebook … Un historique des recherches est gardé afin de gagner du temps en utilisation.

De plus l’application permet de trouver l’agence immobilière partenaire la plus proche en renseignant simplement un code postal.

De quoi trouver son bonheur depuis n’importe ou et n’importe quand.

bpxt_ig=”ligne01_03.gif”;bpxt_ib=7694;bpxt_ic = “158”;http://stats.buzzparadise.com/MarkerBlg/8aaceb4b-ae33-4769-9130-cd8b0e64e919/7694/BpJsUser.js

Prévisions pour 2010

On avait prédit 2009 l’année de l’internet mobile et cela s’est plutôt vérifié. 2010 sera surement l’année de la géolocalisation et du livre numérique à mon avis. Voici mes quelques prévisions pour les 10 mois à venir en terme de services web, social media et high tech.

Après les grosses annonces High-Tech, que sont le Nexus One de Google et l’iPad d’Apple, voici de quoi l’année sera faite selon moi.

Mobile

Cette année Android va prendre sa revanche sur l’iPhone. En effet, l’OS libre de Google a souvent été décrié comme non-mature, pas assez développé, avec trop peu d’applications… Je ne pense pas que ce soit Android qui soit la cause de son “pauvre départ”, mais plutôt les mobiles qui n’ont pas été à la hauteur d’un iPhone-killer. Mais cette période est révolue. Android compte une dizaine de smartphones à son effigie dès ce début d’année et pas des moindre. Personnellement, je pense que mon Hero fait le poids contre l’iPhone, mis à part pour le nombre des applications, mais ce chiffre étant proportionnels au déploiement  d’Android, il ne cessera d’augmenter dans les mois qui viennent.

De plus, on devrait voir arriver le 5 janvier (mardi prochain), la mise en vente du Googlephone, le vrai, le Nexus One. Mobile testé par bon nombre de développeurs de chez Google durant ces dernières semaines et qui a bouleversé toutes la blogosphère par la même occasion. Il sera apparemment vendu un peu plus de 500$ sur un site de Google et d’après les premiers tests, ce serait, le tant attendu iPhone killer. Fluide, ergonomique, exploitant tout le potentiel d’Android.

Lancé début Janvier, le Nexus One de Google a su lancer un pavé dans la marre par son esthetisme et son ergonomie. Il a ainsi légitimé le système Android qui devient un le plus sérieux concurrent de l’iPhone OS.

Le MWC à Barcelone l’a montré. Les discussion autour du mobile sont à 80% en rapport avec le software. On ne parle plus autant de capacité de mémoire, de capteur optique mais plutôt d’écosystème. Windows vient de sortir Windows 7 Phone Series, Nokia se tourne vers un OS libre avec Maemo, Lg et Samsung testent Android… rien à dire, les téléphones sans écosystèmes sont bientôt morts.

2010 sera selon moi l’année d’Android, ou les forces vont se rééquilibrer, mais ils y aura des perdants. Le système Symbian de Nokia  n’a pas l’air de tenir la cadence. Blackberry qui pourtant possède une bonne base d’utilisateurs et d’applications est le premier visé par tous ses smartphones grand publics, arrivera-t-il à tenir son avance sur le marché professionnel ? Pas si sur.

http://www.dailymotion.com/swf/xbp2ez

Livre Electronique

Si le Kindle a été LE cadeau qu’il fallait offrir à Noël aux USA, il va sans dire qu’Amazon a joué un très bon coup en proposant son Kindle Store à la manière d’Itunes Store. Mais la concurrence sera rude et de très nombreux livres numériques ont été lancés depuis. Mais pour l’instant pas de réel concurrents. En fait, le très très gros devait venir de chez Apple… enfin c’est ce qu’on pensait.

Au final, l’iPad est plutôt décevant. Il proposera effectivement une bibliothèque ou l’on pourra acheter ses livres, mais niveau confort de lecture on repassera (retro-éclairage oblige). Alors sans réel concurrent pour le moment, le Kindle risque de faire son chemin tout seul. En attendant, les concurrent vont très certainement arrivés et peut être que Noel prochain sera celui des e-books en France. Enfin, à condition qu’il y ait suffisamment d’ouvrage numérisés francophone.

Facebook

Un point sur Facebook a lui tout seul. Oui Facebook devra avoir une actualité assez intéressante cette année. En effet, beaucoup de prédictions fusent sur le plus gros réseaux social du monde.

Tout d’abords, on peut penser au rachat de Friendfeed par Facebook. Aujourd’hui, les équipes de Friendfeed ont intégré le réseau social. On peut estimer que Facebook, qui a déjà commencé (avec le “Like” par ex.), intégrera de plus en plus de fonctionnalités dignes de Friendfeed. A quoi ressemblera Facebook demain, c’est une grande question, mais il sera sur qu’il y aura un peu de Friendfeed dedans.

Tout comme le point suivant le détaille, la géolocalisation sera un phénomène de l’année 2010, et Facebook est le mieux placé pour ca. Inutile de dire que son implantation sur les mobiles est telle, que la force de frappe de ce dernier va le propulser dans les premiers services de géolocalisation.

Enfin, et on en parle depuis quelques temps déjà, Facebook va surement proposé un système de paiement. Le 18 février dernier, Facebook a annoncé un partenariat avec Paypal pour intégrer le banquier virtuel du sein du réseau et permettre de dépenser rapidement et facilement ses deniers dans la publicité, les goodies virtuels etc. Mais Facebook créera sans doute son propre système. Surement une sorte de banque au sein du réseau, alimentée par CB ou Paypal, histoire de renflouer les comptes de la société par les achats compulsifs de cadeaux virtuels idiot …

Géolocalisation

Alors que Foursquare, petit nouveau,  a su rendre la géolocalisation ludique, sociale et utile, on estime que 2010 sera l’année qui concernera les sites de géolocalisation. A l’heure actuelle, on estime le site de partage d’information géolocalisée à plus de 130 000 utilisateurs francais.

Alors que Twitter incorpore la géolocalisation (même si cela ne marche pas très bien pour le moment), que Facebook souhaite le faire et que Google, via Latitude et Buzz s’en charge aussi… rien à dire, 2010 sera l’année de la géolocalisation ou ne sera pas.

Google a récemment souhaité acheter Yelp, le site de recommandation de lieux, pour un montant de 500 millions de dollars. On va donc rapidement voir associer les informations de toutes sortes, les recommandations etc. sur les cartes de nos mobiles.

Layar Browser est par exemple, le premier navigateur à réalité augmentée qui vous affiche des informations en fonction de la position ou vous vous trouvez et ce que vous filmez.

Vidéo pour tous ?

3G+ et Camera intégrée sur tous les mobiles… La vidéo provenant du mobile va surement se développer. On filme avec son téléphone, on envoie. Tout comme pour les photos qu’on met sur Facebook ou Twipic, l’heure de la video arrivera bientot, et pourquoi pas cette année ?

Ustream, le principal site de streaming vidéo live grossit à vue d’œil. Les chiffres le prouve et l’augmentation constante de contenu officiels en font une place importante pour la publicité. Il a su s’imposer sur un marché en plein expansion. Le matériel pour la vidéo ne coutant plus grand chose, la vidéo sur mobile étant de simple à partager, les sites de streaming video live vont surement

Les gens se montrent de plus en plus en vidéo… suffit de voir Chatroulette 😉

Google Buzz : la méthode Gtalk mais attention à la confidentialité

Dire que c’est le Buzz du moment serait un jeu de mot bien pourri, mais aussi un doux euphémisme. Si vous aussi vous n’avez rien compris au titre de ce post, lisez la suite.


Google a lancé Buzz, son micro-blogging-wave-messaging… interne à Gmail il y a maintenant quelques jours. Il a eut bon nombres de critiques, surtout du à la confidentialité qui se sont soldées, apparemment, par des plaintes. En effet, depuis Google Buzz, votre Google Profile sert enfin à quelque chose (oui, personne ne s’en servait, c’est à peine si les gens étaient au courant de son existence).

Bref, contrairement à ceux qui pensent que Wave est mort, voici Buzz, je dirais plutot :  Jaiku est mort (et en vente), voici Buzz.

Vous souvenez-vous de l’histoire de Gtalk  ? A sa sortie, Google souhaitait lancer son Instant Messenger pour concurrencer MSN, AIM et autres… L’histoire a montré que ca ne marchait pas. Google n’avait cette fois-ci pas réussi a lancer son produit et Gtalk bien que léger, n’a pas réussi a percer. Alors l’idée tout simple fut d’intégrer Gtalk dans le meilleur produit de Google, après Search, c’est à dire Gmail. Et la, aujourd’hui, plus personne ne peut s’en passer.

Fin 2007, Google rachète le finlandais Jaiku, concurrent de Twitter  pour proposer lui aussi du micro-blogging. Encore une fois, c’est un échec (ca arrive plus souvent qu’on ne le croit). Twitter a pris la tête et y restera avec aussi près de 75 millions d’utilisateurs.

Google a donc encore une idée ingénieuse. Et pourquoi on ne ferait pas la même chose que pour Gtalk ? Si on créait un micro-blogging dans Gmail ? Gmail cartonne, les gens ont leur amis et leur correspondants pro dans Gmail, on peut arriver à faire un Twitter-like sans même que les gens ait besoin de recréer leur réseau ! C’est la poule aux oeufs d’or !

Et voici Buzz

Buzz, c’est entre Facebook et Twitter. Vous avez un réseau – plus ou moins – choisi et vous pouvez discuter et partager avec eux. Et justement c’est le 2e point dont je voulais parler. Attention à la confidentialité. En effet, Buzz donne l’impression d’être sur Facebook, dans un réseau fermé et non accessible alors qu’en fait… tout est public ! Vous “êtes sur Twitter, mais que avec vos contacts”. Entre les deux, et ca c’est dangereux si vous n’y faites pas attention.

On estime a l’heure actuelle que Buzz compterait 145 millions d’utilisateurs. Facile quand on part de Gmail me direz-vous… Mais la grand question, c’est “Est-ce que Buzz va tuer Twitter ?”

Et la j’aurais beaucoup de mal à répondre. Tout simplement parce que, selon moi, ce qui a fait la force de Twitter (en grande partie) c’est son API. Son API qui a permis aux développeur du monde entier de multiplier les outils pour intéragir avec Twitter. Aujourd’hui Buzz n’a pas encore lancé la partie la plus intéressante de son API : la connexion + lecteur/écriture. C’est ca qui permettra de se connecter de son mobile via une application spécialisée par ex. Lorsque Google aura intégrer Buzz a son moteur de recherche, aura créer l’équivalent des thèmes qui buzz de Twitter. Alors on aura un concurrent avec 145 millions d’utilisateurs contre le petit Twitter…

Alors pensez-vous que Twitter laissera sa place à Buzz ? Gtalk n’a pas tué MSN, Buzz tuera-t-il Twitter (dans un domaine ou il n’y a pas vraiment de place pour 3) ?

Elgg : présentation d’un CMS de réseau social

Souhaitant développer un réseau social pour ma junior-entreprise, j’ai cherché les CMS existants sur le marché open source afin de partir sur de bonnes bases.

J’ai pu tester BuddyPress, une extension de WordPress, qui transforme le CMS de blog bien connu en réseau social. Je l’avais testé il y a un an et je le trouvais lourd et pas forcement adapté a ce que je voulais faire.

Cette semaine j’ai testé Elgg. Elgg.org offre une solution open source de réseau social simplifié (une version commerciale existe aussi).

Ce CMS permet de gérer des profils des membres inscrit. En tant que tel, le CMS seul n’est pas très puissant mais il existe de nombreux plugins (dont plus d’une dizaine lui sont adjoints par défaut) qui permettent de rendre l’ergonomie et l’utilisation plus proche d’un Facebook. On a par exemple, la gestion des amis (oui ca parait évident, mais c’est un plugin), des groupes, du mur, d’un fil de discussion, d’un système de fichier (upload d’image), d’un système de messagerie interne…

Et sur la communauté, on peut trouver bon nombre de plugin pour transformer votre Elgg en un vrai réseau social, comme un système de gallerie photo avec tagging des gens, un système d’upload de vidéo, des outils pour administrer au mieux le site, quelques thèmes etc.

Elgg est un peu déroutant au premier abords. On se perd  les premières minutes pour ce qui est de l’administration, mais après avoir naviguer rapidement et compris le principe tout va très vite. L’installation est simple, les plugins aussi.

Bon, ca manque un peu de thèmes sympatoches, donc faudra mettre les mains dans le cambouis et le deuxième point noir c’est qu’il faudra parler anglais. Car même s’il existe quelques traductions en FR, elles ne sont pas forcement complète et des lors que vous rajouterez un plugin un peu exotique, et bien il sera en anglais…

Sinon, Elgg fonctionne sur PHP/MySQL avec quelques modules PHP a activé, comme la lib GD (entre autres) et pour Apache, le module rewrite.

C’est un CMS assez simple à mettre en place pour un petit réseau social. Perso, je voulais en faire un réseau d’ancien. Je vais cependant refaire un tour du coté de BuddyPress qui a l’air d’avoir bien évolué.

Hong Kong ou Chicago ?

Question anodine ? Non plutôt un dilemme que j’ai en ce moment.

Je suis cette année dans ma 2e année de cycle ingénieur, c’est à dire qu’il m’en reste plus qu’une. J’ai la possibilité à l’ESEO de faire ma dernière année en bi-diplôme dans une université partenaire. En gros, à la fin de ma dernière année, j’aurai, si tout se passe bien, le diplôme de l’ESEO et celui de l’université qui m’aura accueillie pendant un an.

Parmi les huit universités proposée, il y en a deux auxquelles je postule que sont : Illinois Institue of Technology (IIT) à Chicago et City Université à Hong Kong.

Et évidemment, je n’ai toujours pas choisi… J’ai beau avoir des potes qui sont dans chacune d’elles, je n’ai toujours pas la moindre idée de laquelle je vais choisir (à condition d’être accepté dans les deux évidemment, mais je pense que j’ai ma chance quand même, sinon je ne me poserai même pas la question).

Chicago par MPBecker

Niveau Education & Pro

D’un côté, IIT propose un Master vraiment sympa : Information Technology et Management… tout ce qui me plait. Les cours ont l’air sympas et il y a pas mal de projets avec évidemment l’ouverture sur le marché du travail américain non négligeable (ca aurait été en Californie, ca aurait été encore mieux, mais bon, c’est pas CalTech).

De l’autre, CityU qui propose aussi un Master un peu dans le même genre : Multimedia et Information Technolgy avec un peu de Business&Management, même si les cours ne sont pas aussi tip-top que ceux des USA et que le système chinois est plutôt celui du “par cœur” qu’autre chose (en Chine, on considère que si l’élève sait reproduire le prof, alors il a réussi, on comprend mieux le manque de scrupules quand aux copies de biens culturels en tout genre). Cependant, l’expérience de l’Asie me permettrait d’effectuer ma carrière dans ce “coin la”.

Niveau éducation, avantage IIT. Niveau Pro, c’est kif-kif… ou plutôt pas la même chose.

Hong Kong par cblee

Niveau Culturel & Decouverte

Je connais un peu les USA et j’ai surtout toujours rêvé d’étudier la-bas… à force de voir des séries tv ou films, on est un peu tous pareil… J’aime bien la culture et je sais qu’a Chicago, je pourrais partir visiter n’importe quel coin des USA (l’aéroport de Chicago est le 2e aéroport mondial) pour pas trop cher. Bref, niveau culture, je ne serais pas dépaysé mais ca ne me déplaira pas.

Pour ce qui est de Hong Kong, il n’y a pas à dire. Je ne connais pas du tout l’Asie, il y a plein de chose à voir et Hong Kong est vraiment bien placé pour voyager. Je sais que Bangkok ou Phuket ne sont qu’a quelques heures d’avion et moins d’une centaine d’euros. Je serais de toute façon dépaysé.

Ici, impossible de départager, je crois que je m’y plairait dans les 2.

Niveau Coût…

Et c’est la ou ca coince. De toute manière les 2 années me couteront la peau des fesses (enfin celles du banquier dans un premier temps), mais les USA seront bien bien plus chères et je me demande si ce n’est pas ca qui va faire mon choix.

Êtes-vous allé dans une de ces villes ? Vous auriez des conseils pour m’aider à choisir ?