Nouveau record pour un nom de domaine : Poker.org

On connaissait le record de la vente du .com le plus cher, à savoir “sex.com” vendu aux alentours des 14 millions de dollars.

Le mois dernier c’est la vente du .org le plus cher du monde qui s’est produite : Poker.org pour une somme de près d’un million de dollars US.

C’est le revendeur spécialisé Sedo.com qui a enregistré cette vente entre National A-1 Advertising et la société de jeu PokerCompany.com

Pour rappel, le dernier record pour un .org était de engineering.org pour moins de 200 000 USD.

Alors il faut dire que le poker en ligne va bon train. En France, le jeu online étant devenu légal (chez certains prestataires agréés), il faut s’attendre à ce que les noms de domaines prennent de la valeur. On voit aussi la plupart des studios de jeu sociaux s’y attaquer que ce soit pour les mobiles (Android/iPhone), les tablettes (iPad) ou les réseaux sociaux comme Facebook, tout le monde veut croquer un morceau du jeu en ligne et le jeu vedette, c’est bien évidemment le poker gratuit.

Va peut-être falloir que je m’y remette, ca pourrait toujours servir… au domaining, pas au poker voyons.

La Carte Musique Jeune : une grosse erreur

Je n’ai pas envie de faire de politique sur ce blog, ce n’a pas la ma passion, mais plutot envie de parler technologies. Voici donc mon avis de geek sur cette idée qui vient de germer dans la tête du ministère de la culture.

En effet, le gouvernement vient d’annoncer qu’il a l’intention de créer une Carte Musique Jeune. Le principe est simple : cette carte vous permet d’acheter de la musique si vous êtes jeune (moins de 25 ans je suppose). Le prix de cette carte, par exemple de 100€, sera payé pour la moitié par le gouvernent et de l’autre par vous. Le but étant de redonné “envie” aux jeunes d’acheter la musique qu’ils écoutent.

Alors, l’idée n’est pas forcement bête, même si elle soulève d’elle-même deux questions : a-t-on besoin encore de soutenir l’industrie phonographique  (ne l’a-t-on pas fait assez) ? Qui financera la partie payée par le gouvernement ?

Bien que je n’ai pas envie de repartir sur l’histoire du disque sur les 20 dernières années, j’estime d’un coté que les maisons de disque, producteurs, artistes etc. doivent pouvoir gagner leur vie, mais j’estime aussi qu’ils ont eut la poule oeufs d’or pendant 10/15ans, le CD, et qu’ils s’en sont mis à outrance dans les poches sans finalement préparer l’avenir.

L’erreur selon moi, vient d’ailleurs. En effet, les modes de consommation ont changés. Depuis quelques années, les grands du secteurs du téléchargement légal voient leur revenus augmenter de facon considérable. Finalement, si on regarde les chiffres des ventes de CD, on pourrait y voir une catastrophe extraordinaire, mais bon iTunes est la pour nous rappeler que le téléchargement légal relève sacrement bien la barre.

Aujourd’hui, HADOPI est passée. Les gens vont commencer à avoir peur de télécharger. D’ailleurs, selon moi, le téléchargement illégal de musique est dépassé. L’age d’or d’eMule et autres clients P2P est révolu. Dans mon entourage, nous consommons tous de la musique de facon légale, et bien que je sois en école d’ingénieurs et qu’on ait la propension a adopter plus rapidement les services web, je pense que l’avenir de la musique se tourne résolument et très rapidement vers les Deezer, Spotify, Jiwa et autres site de streaming musicaux.

Les français ne téléchargeront bientôt plus ! Le smartphone tout le temps connecté à internet, pourquoi télécharger sur iTunes des morceaux alors qu’en payant 10€ par mois, on aurait accès a des catalogues de millions de morceaux en streaming ? L’achat de musique voit selon moi ses dernières heures arrivées. Peut-être que cela prendra 1 voir 2 ans, mais j’en suis assuré que cela arrivera.

Aujourd’hui, on nous propose donc un système qui n’est plus d’actualité.

Il y aussi une deuxième grosse erreur dans cette Carte Musique Jeune, c’est le financement de la partie du gouvernement. Ce dernier souhaiterait que les gros sites de médias comme Google payent une taxe pour aider justement la monde de la culture. Erreur grossière. Aujourd’hui, on sait très bien que Youtube (entre autre) n’est pas rentable (Google l’est bien sur, mais c’est pour Youtube qu’il serait taxé). On va donc demander à des sociétés dont les sites ne sont pas (encore) rentables de payer des taxes alors que les consommateurs ont déjà trouvé leur voix, qui plus est légale. De quoi passer des pour idiots et casser encore un peu l’innovation sur le web.

Encore une fois, c’est l’innovation qui sauvera la musique du piratage, mais ce n’est pas déjà le cas ?

Spécifications techniques des futurs netbooks sous Google Chrome OS

Quelques fuites à propos des spécifications techniques des futurs netbooks qui embarqueront le système d’exploitation de Google : Chrome OS.

En effet, bien qu’elles ne soient pas encore officielles et donc toujours au stades de rumeurs, voici les spécifications des netbooks :

  • plateforme : Nvidia Tegra platform with an ARM CPU
  • écran : 10.1″ multi-touch supportant la HD
  • disque dur : 64GB SSD
  • ram : 2GB of RAM
  • Wifi, Bluetooth, webcam
  • sortie : vacances d’été 2010
  • prix : 300$

Les netbooks seraient vendus sur un site de Google, ou peut-être même, en bundle avec un forfait 3G chez un opérateur.

Pour l’instant on n’en sait pas plus, mais si ces spécifications sont correctes, ce sera une bonne nouvelle. Reste à attendre, on devrait avoir plus d’infos sur le trimestre qui vient.

En attendant, si vous voulez revoir la démonstration de Google Chrome OS en vidéo.

Invitations Google Wave

Google Wave, le renouveau du messenger par Google est arrivée, mais reste en beta privée.

google_wave

Wave, c’est une nouvelle facon de voir la discussion en ligne. A la foix Instant Messenger et Espace collaboratif, les waves permettent de discuter librement à plusieurs, de partager sons, vidéos et de travailler ensemble. Vous pouvez à tout instant ajouter un media dans une conversation, écrire n’importe ou dans celle-ci, inviter quelqu-un qui pourra relire toute la conversation depuis de le début… Quelques bugs encore et surtout assez lent, le potentiel de Wave est énorme mais pour le moment assez difficile a exploiter.

Cependant si vous souhaitez le tester, il vous faudra une invitation. J’en ai 8 à distribuer.

Pour en obtenir une, il suffit de re-tweeter ce post, soit en cliquant sur le bouton retweet en bas du post, soit en cliquant ici : RT @antoineb Invitations Google Wave

Quand les gros rachètent les petits

Quelques acquisitions cette semaine, des acquisitions de taille d’ailleurs  ! Quand les gros rachètent les petits…

Deux acquisitions pour Google. Oui le géant a encore frappé et pas des moindre cette fois-ci :

Rachat de Gizmo5

gizmo5logo

Google vient d’acquérir Gizmo5, une start-up concevant des logiciels de VoIP pour mobile et ordinateur. Une acquisition qui vient compléter l’offre Google Voice.

Pour rappel, cette dernière permet à chacun (USA seulement) d’obtenir un numéro Google unique qui redirige les communications vers votre mobile, fixe, bureau… jusqu’a 6 téléphones différents. Retranscription des appels en texte, répondeur paramétrable, appel en VoIP à des tarifs avantageux…

L’intérêt du rachat est simple : combler le trou qui subsistait entre votre appel et le numéro de Google. En gros, pour passer des appels à tarif préférentiels par la VoIP, vous deviez téléphoner à un numéro Google Voice qui vous redirigeais ensuite vers votre contact. 2 parties restaient sous forme téléphonique classique (et donc non-VoIP), entre votre mobile et Google Voice (ce que vous payez votre opérateur téléphonique à tarif local) et de Google Voice à votre contact (ce que vous payer à Google en tarif avantageux). Gizmo5 vient combler la première.

Rachat d’Admob

admob_logo

C’est très certainement la plus grosse acquisition de Google depuis Youtube ! Google vient de racheter pour 750 millions de dollars en actions, son principal concurrent pour la publicité pour mobile. En effet Admob était spécialisé dans les bandeaux publicitaires pour applications mobiles. Tout ceux qui ont un iPhone et qui téléchargent souvent des applications gratuites, ont du souvent tombé sur des applications sponsorisées par la pub comprenant un bandeau publicitaire. Et bien, celui-ci était géré par Admob.

Google va donc faire du mobile sa prochaine vache à lait. Diversification des revenus… Quand on pense que l’internet mobile et les applications sur mobiles vont grossir de facon exponentielle… on peut dire que Google va pouvoir se frotter les mains et cela ne m’étonnerait pas que les revenus mobiles deviennent la 2e source de revenus de Google (95% de revenus proviennent de la publicité).

Rachat de Playfish par EA

playfish_blue

Enfin on continue avec Electronic Arts qui vient de racheter Playfish pour 275 millions de dollars en cash et 25 millions en capitaux, sans compter les 100 millions de plus que Playfish pourrait recevoir si les résultats se portent bien. EA rentre donc dans le monde des “social games” qui lui, marche plutôt bien (EA va licencier 1500 personnes).

Playfish est le 2e plus gros pourvoyeur de jeux sur les réseaux sociaux comme Facebook après Zynga, son principal concurrent. Le business model de la société est simple : des jeux comportant des parties payantes et des jeux proposant des “virtuals goods” qu’il est nécessaire d’acquérir pour augmenter son expérience de jeux et évoluer. Bien que le modèle soit souvent décrié (comme chez Techcrunch), il n’est pas prêt de mourir et c’est une bonne idée d’EA d’investir dans un modèle jeune et qui risquent bien de grossir encore quelques années.

Quand on est riche on devient de plus en plus riche, quand on est petit et pas très riches mais qu’on bosse bien, on se fait racheter.

Nouvelle fonctionnalité Twitter pour les RT

RT-twitter

Une nouvelle fonctionnalité pour ceux qui utilisent Twitter directement sur le site.
Twitter officialise les RT avec une fonction BETA qui permet de mettre en avant les twitts qui ont été RT. Une icone de reconnaissance et les personnes que vous connaissez qui ont RT seront affichés.
De plus, pour encore plus de facilité et de rapidité, lorsque vous passez la souris sur votre timeline, vous pouvez directement RT avec un bouton.

RT-twitter2

Short and Simple !

Un e-book pour Twitter

127 pages pour apréhender Twitter. C’est le travail d’un petit nombre de spécialistes et de blogueurs francais sur un projet lancé par Benjamin et Flavien.

twitter-ebook

Un guide pratique en PDF à lire pour tous ceux qui souhaiteraient en apprendre plus sur twitter et pour les entreprises qui voudraient travailler leur images sur ce service de micro-blogging de plus de 50 millions d’utilisateurs.

Les grands points de l’e-book : Continue reading “Un e-book pour Twitter”