La Carte Musique Jeune : une grosse erreur

Je n’ai pas envie de faire de politique sur ce blog, ce n’a pas la ma passion, mais plutot envie de parler technologies. Voici donc mon avis de geek sur cette idée qui vient de germer dans la tête du ministère de la culture.

En effet, le gouvernement vient d’annoncer qu’il a l’intention de créer une Carte Musique Jeune. Le principe est simple : cette carte vous permet d’acheter de la musique si vous êtes jeune (moins de 25 ans je suppose). Le prix de cette carte, par exemple de 100€, sera payé pour la moitié par le gouvernent et de l’autre par vous. Le but étant de redonné “envie” aux jeunes d’acheter la musique qu’ils écoutent.

Alors, l’idée n’est pas forcement bête, même si elle soulève d’elle-même deux questions : a-t-on besoin encore de soutenir l’industrie phonographique  (ne l’a-t-on pas fait assez) ? Qui financera la partie payée par le gouvernement ?

Bien que je n’ai pas envie de repartir sur l’histoire du disque sur les 20 dernières années, j’estime d’un coté que les maisons de disque, producteurs, artistes etc. doivent pouvoir gagner leur vie, mais j’estime aussi qu’ils ont eut la poule oeufs d’or pendant 10/15ans, le CD, et qu’ils s’en sont mis à outrance dans les poches sans finalement préparer l’avenir.

L’erreur selon moi, vient d’ailleurs. En effet, les modes de consommation ont changés. Depuis quelques années, les grands du secteurs du téléchargement légal voient leur revenus augmenter de facon considérable. Finalement, si on regarde les chiffres des ventes de CD, on pourrait y voir une catastrophe extraordinaire, mais bon iTunes est la pour nous rappeler que le téléchargement légal relève sacrement bien la barre.

Aujourd’hui, HADOPI est passée. Les gens vont commencer à avoir peur de télécharger. D’ailleurs, selon moi, le téléchargement illégal de musique est dépassé. L’age d’or d’eMule et autres clients P2P est révolu. Dans mon entourage, nous consommons tous de la musique de facon légale, et bien que je sois en école d’ingénieurs et qu’on ait la propension a adopter plus rapidement les services web, je pense que l’avenir de la musique se tourne résolument et très rapidement vers les Deezer, Spotify, Jiwa et autres site de streaming musicaux.

Les français ne téléchargeront bientôt plus ! Le smartphone tout le temps connecté à internet, pourquoi télécharger sur iTunes des morceaux alors qu’en payant 10€ par mois, on aurait accès a des catalogues de millions de morceaux en streaming ? L’achat de musique voit selon moi ses dernières heures arrivées. Peut-être que cela prendra 1 voir 2 ans, mais j’en suis assuré que cela arrivera.

Aujourd’hui, on nous propose donc un système qui n’est plus d’actualité.

Il y aussi une deuxième grosse erreur dans cette Carte Musique Jeune, c’est le financement de la partie du gouvernement. Ce dernier souhaiterait que les gros sites de médias comme Google payent une taxe pour aider justement la monde de la culture. Erreur grossière. Aujourd’hui, on sait très bien que Youtube (entre autre) n’est pas rentable (Google l’est bien sur, mais c’est pour Youtube qu’il serait taxé). On va donc demander à des sociétés dont les sites ne sont pas (encore) rentables de payer des taxes alors que les consommateurs ont déjà trouvé leur voix, qui plus est légale. De quoi passer des pour idiots et casser encore un peu l’innovation sur le web.

Encore une fois, c’est l’innovation qui sauvera la musique du piratage, mais ce n’est pas déjà le cas ?

Goviral Network : une plateforme publicitaire pour blogueurs

Les régies et plateforme publicitaires pour les blogueurs et les éditeurs de sites sont nombreuses, très nombreuses ! Cependant, il est rare de trouver une bonne plateforme avec du contenu intéressant et en nombre suffisant à publier, tout en gardant des prix dignes de ce nom.

Goviral est une société Danoise qui s’est lancée dans la création d’une plateforme de monétisation pour blogueurs spécialisée dans la vidéo. En effet, vous avez sans doute pu remarquer quelques espèces publicitaires vidéo sur le blog et certaines proviennent de Goviral Network.

La société se compose de plus de 50 employés dans 4 pays européens et proposent de très nombreuses vidéos de grande marque avec un prix au CPV (cout par vue) assez intéressant (de l’ordre de 2c/vue). Le site renouvelle très souvent ses vidéos et propose deux formats pour les éditeurs :

  • les vidéos uniques permettant de posté dans un article
  • un player multi-video qui affiche la vidéo en fonction de la provenance de l’internaute (puisque toutes les vidéos sont localisées)

Aujourd’hui la plateforme diffuse dans 80 pays, avec environ 20 millions de vue par mois sur 129 000 sites et blogs pour 200 partenaires.

Au final Goviral est une régie vidéo complète et très dynamique intéressante pour tout blogueur dont l’audience commence a être non-négligeable et qui permet de poster de nombreuses vidéos afin de monétiser son audience simplement et avec un assez bon rendement.

Vidéo de présentation de Goviral Network :
http://videos.video-loader.com/playerjs/video_1315.js?width=400&height=326&bgc=fff&skinName=light&autoHideChrome=false

Nexus One : il est arrivé

Comme promis, il est arrivé… le beau, le grand, le vrai : le Google Phone ou Nexus One.

Une carrosserie signée HTC et un système Android. Voici la vidéo de lancement de la bête. La question qui nous vient tout de suite à l’esprit est : l’iPhone-killer est-il la devant nos yeux ? Pas tout de suite pour l’Europe en tout cas, seuls les USA, Hong Kong, Singapour et le Royaume-Uni peuvent se le procurer pour la modique somme de 529$ sans abonnement (ou avec abo T-mobile pour 180$).

Les spécifications du Nexus One :

Ecran : 3.7″ – 800×480AMOLED
Type : Tactile – Multitouch
Processeur : 1Ghz Qualcomm QSD 8250
OS : Android 2.1Clavier : non
APN : 5megapixel
Options : Autofocus, zoom 2x, Flash LED,
Camera : vidéos 720×480 en 20 images/sec
Multimédia : Lecture Musique et Video
Connexions : 3G+ (HSDPA & HSUPA) – Wifi (b,g,n) – Bluetooth 2.1 + EDR (profil A2DP)
Mémoire : Jusqu’à 32go de mémoire (dont 512mo embarquée) founit avec une 4Go SDHC
GPS : oui
Dimension : 119 x 59.8 x 11.5 mm
Poid : 130 g
Batterie : 1400 mAh soit 10h d’autonomie en appel, 290 heures en veille (en 2G)
Autre : Extension SD card, Prise Jack 3.5mm, quadri-bande, boussole, accéléromètre, mini-usb