Lorsque Justice et Internet ne font qu’un

Depuis quelques mois, le rythme des affaires judiciaires est insoutenable. Impossible de voir s’achever un mois sans qu’il n’y ait une plainte contre un site web. Voici les 4 dernières en date, plus incroyables les unes que les autres. Pourquoi tant de haine envers les entrepreneurs sur internet ? Ou est-ce juste une histoire d’argent ? Je pense plutôt à quelque chose de plus convoité, le pouvoir. Un résumé des derniers procès ainsi que ma réflexion sur le sujet :

  • On commence avec imedias.biz qui se fait attaquer par Morandini pour avoir diffusé une vidéo de Raphael Ricci insultant JM Morandini. Refusant la suppression de la vidéo, le site a recu une plainte de la part du journaliste, celui-ci demandant pas moins de 20 000€. Il faut souligne, pour bien comprendre dans quel monde nous nous trouvons, que seul le site imedias.biz s’est fait attaquer alors qu’il était l’un des très nombreux site à diffuser la vidéo.
  • On continue avec une affaire de propriété intellectuelle : “Les entreprenautes” marque déposée était utilisée par Mr Boo et Mathilde (Bagatelles) lors de leurs réunions informelles. L’utilisation du mot est aussi faite par beaucoup de journalistes et est même présent dans le dictionnaire. Attaqué en justice, le plaignant réclamait 15 000€ et l’arrêt de l’utilisation du mot. Mr Boo avait proposé la restitution du nom de domaine, la réponse qu’il a recu exprimait clairement que le nom de domaine n’était pas important…
  • On repart en ce moment avec l’affaire de Fuzz.fr et de son créateur Eric (Presse-citron) qui est poursuivit en justice par un certain acteur pour une fausse rumeur diffusé sur le digg-like Fuzz. Evidemment, bien qu’Eric soit responsable du site, ce n’est pas lui qui a posté cette information et c’est bien la tout le problème des digg-like. Evidemment, on continue de parler d’argent puisque le plaignant réclame 35 000€ pour une pseudo-relation… Cet acteur qui semble être Olivier Martinez voit se retourner contre lui toute la blogosphère puisque les blogs ont commencé à se passer la patate chaude : “J’aime pas Olivier Martinez”. Impossible de les dénombrer aujourd’hui, l’acteur doit sans doute s’en mordre les doigts. En attendant vous pouvez toujours supporter Eric avec la bannière des influenceurs par ex. :

  • Soutenons le Presse-Citron !

    Recommandé par des Influenceurs

  • Dernier cas, Franck de Caledosphère (vivant à Nouméa) vient de se faire attaquer pour utilisation du terme “blogotop” dans son domaine : caledosphère.com/blogotop qui héberge Blogométrie son classement des blogs les plus visités. Le pire est que celui-ci a été condamné sans même avoir recu d’assignation. On croit rêvé ! C’est de pire en pire. Evidemment encore une histoire d’argent puisque Franck devrait payer 5000€ + 2000€. Du gros n’importe quoi, on se croirait aux USA…

A la suite de toute ces condamnations sur internet, on peut se poser la question, quelle est la meilleure solution ? est-elle de fermer sa gueule, de ne rien publier, de ne pas acheter de nom de domaine ???

Sans exagérer, il faut évidemment faire très attention car il existe une certaine population en France et dans le monde qui doit se sentir dépasser par ce qu’est Internet et tente de contrôler un tant soit peu ce qui ne sera JAMAIS contrôlable par quiconque (en tout cas je l’espère). Le web devient grand public et s’il devient un pouvoir fort, il est évident qu’on verra de plus en plus de cas comme ceux-la … tout ça parce que c’est le seul moyen pour certains de contrôler un minimum la toile. Cependant s’il n’y pas de juste milieu, on cours à la dérive, soit de la destruction du web participatif ou à celle de la vie des stars.

Dans l’affaire qui va suivre à savoir l’assignation de Fuzz, qui se déroulera le 26 (si mes souvenirs sont bons), il va se jouer quelque chose de très important pour tous les blogueurs et le web2.0 en France ! Si Olivier Martinez sort vainqueur de se jugement, on risque de voir la blogosphère française diminuer car les blogueurs ne souhaiteront plus prendre de risque.

Ah quoi bon bloguer des heures par jours si c’est pour se prendre un procès à 30000€ alors que le blogging n’en rapporte que 10 par mois ? Et si ce n’était pas financièrement, ou allons-nous si l’on assigne tous les entrepreneurs du web pour des rumeurs ?

O. Martinez veut-il tuer la blogosphère française ainsi que le web participatif ? En tout cas il a tout gagner puisqu’il s’est fait une belle réputation sur internet et que, vu ce qu’encours le procès, je ne pense pas que la justice le donnera vainqueur (sauf si les juges ne comprennent pas ce qu’est le web2 non plus).

Advertisements

2 thoughts on “Lorsque Justice et Internet ne font qu’un”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s