Pourquoi Feedburner joue au yoyo ?

feedburner logoLe compteur Feedburner c’est un peu comme la Bourse en ce moment, ca monte ca descend… Mais surtout ca a bien augmenté cette semaine et pour bon nombre d’entre nous qui laissons gérer notre flux par Feedburner.
Personnellement j’ai subi une hausse de +53 readers jeudi dernier passant de 156 à 209 readers. Explosion du flux, mais pourquoi ? Avec cette date coïncide l’ouverture de Netvibes Ginger à plusieurs centaines de personne grâce aux invitations disséminées un peu partout sur la toile.

 

Les statistiques Feedburner indiquent le double d’abonnées Netvibes d’un jour à l’autre ! Et ces hausses se répercutent sur tous les blogs utilisant Feedburner. Twitter chauffe dur, on en vient à accuser Ginger. Certains même disent que “le Ginger (gingembre) exite Feedburner !”

Aujourd’hui les statistiques viennent de redescendre. Ginger n’est plus compté deux fois ou est-ce les baisses habituelles du week-end ?

Au premier abords, j’aurais dis la 2e proposition, mais finalement en regardant les statistiques d’hier et d’aujoud’hui, je me rend compte que les lecteurs Netvibes ont été divisé par 2 :

feed1 feed2

Finalement on se retrouve aux stats habituelle. Quelque jour ou j’ai cru passé la barre des 200 readers, mais avec le doute qui planait fortement j’ai gardé la tête froide… faut bien le dire, 200 c’est coole !

Alors en ce moment, les blogueurs en profitent pour accuser Feedburner de non-faibilité. Il est vrai que l’on peut se poser la question. Avons-nous vraiment 183 readers ? (pour aujourd’hui par ex) Je crois que l’intérêt n’est pas de savoir si c’est 183 à 5 lecteurs prêts puisque de toute façon sur les 183, combien passeront sur le blog ou liront au moins un article ? On ne le sait pas, mais l’important est je pense, la comparaison avec les autres blogs, ainsi que le rapport avec les VU qui donne une bonne idée des statistiques.

Mais de toute facon, ce n’est pas le plus important de dire, j’en ai “un plus gros que toi”, l’important c’est d’avoir des lecteurs avec lesquels on peut discuter, débattre, échanger. Enfin c’est mon humble avis.

Advertisements

7 thoughts on “Pourquoi Feedburner joue au yoyo ?”

  1. “combien passeront sur le blog ou liront au moins un article ? On ne le sait pas”

    Je ne sais pas si le chiffre fourni par FB est juste, mais on peut connaitre le nombre de lecteur qui ont fait une action pour lire le blog. Dans la terminologie de FB, c’est le “Reach”.

    Like

  2. oui ou hit, mais est-ce réellement fiable ? je ne le crois pas, parce que certains sites indexent les flux rss et chaque clic passant par ce site pour arriver sur la page est considéré comme un hit alors que ca n’en ait pas un
    j’ai par exemple beaucoup de reach pour mes articles sur le streaming provenant de site web et non d’aggrégateur
    enfin après c’est mon cas à moi, c’est sans doute plus objectif pour la plupart d’entre nous

    Like

  3. En dehors du yoyo de Feedburner, je commence serieusement à douter de ce genre de service. Sur quoi toutes ces statistiques sont elles basés ? Par ce que comme vous dites cela peut passer du simple au double en une journée. Alors je commence à me poser la question : y a til des alternatives à FeedBurner ?

    Like

  4. il existe des alternatives à Feedburner, la j’en ai pas sous le coude, mais il me semble que ca existe 🙄

    pour le coup du simple au double, il est je pense induit à Ginger, mais ca varie tellement vite et tellement rapidement c’est bizarre…
    perso je supprime très rarement des flux rss de mon netvibes et pourtant je perd de temps à autre 30 readers d’un coup du jour au lendemain (ou presque)

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s